université de printemps de l'EFAPO

Vivre une psychothérapie c’est se rapprocher de soi, c’est un chemin vers l’intime qui nécessite l’accompagnement d’un professionnel compétent. 
Comment sont formés les Analystes psycho-organiques? Pour obtenir ce titre, ils ont vécu la formation que propose l’École Française d’Analyse Psycho-Organique (EFAPO). Cette école, agréé par l’EAP (European Association of Psychotherapy) propose chaque année un événement où les conférences sont ouvertes à tous : l’Université de Printemps.
Le thème de cette année 2022 ? « Psychothérapie et spiritualité – Espérance, croyance, connaissance ». Elle se tiendra les 20, 21 et 22 mai prochain à Paris. L’occasion de rappeler son histoire !
C’est en 2004 que Paul Boyesen eut l’idée de créer l’Université de Printemps, elle vivra cette année sa dix-huitième édition.
Il s’agissait, d’une part, de donner un cadre aux soutenances des mémoires professionnels. Mémoires professionnels que l’Ecole introduisait alors afin de répondre aux critères de certification de l’Association Européenne de Psychothérapie.
Et d’inviter, d’autre part, des personnalités diverses – psychanalystes, psychiatres, philosophes, sociologues, chercheurs… – à donner des conférences afin d’ouvrir et d’enrichir notre réflexion.
(nous vous invitons à voir, ci-dessous, la liste des conférences passées, elle est impressionnante !)
L’ensemble des conférences et soutenances se déroule sur un week-end du mois de Mai.
Y participent les étudiant.e.s de deuxième cycle et de cycle professionnel, ainsi que les collègues Analystes psycho-organiques qui le souhaitent.
Elle fut organisée en 2005, 2006 et 2007, par Éric Champ et Claudie Mothe, puis en 2008 par Éric et Joëlle Boyesen.
A partir de 2009, Muriel Jan et Claire d’Hennezel, devenues co-organisatrices, instaurent chaque année un thème transversal proposé aux trois conférenciers.
En 2013, je prends la relève de de Muriel, puis en 2021 Maud Castelli succède à Claire.
2022 sera ma dixième UP, et je passerai le relai pour 2023 à Jessica Holc.
Ce fut un travail passionnant, trouver chaque année un accord sur un nouveau thème de conférences, imaginer les conférenciers idéaux, se confronter à la réalité des prises de contact, leur présenter l’APO et nos attentes…
Il y eut plusieurs très belles rencontres, des complicités, rares furent les déceptions.
Passionnante aussi fut l’organisation des jurys, la découverte des collègues lors de ces moments de passage que sont les soutenances, et impressionnante la qualité de plus en plus grande des travaux présentés.
Lors de ce week-end, les étudiant.e.s de première année, avant leur premier stage d’été, croisent, rencontrent, leurs aîné.e.s, et aussi, mesurent en écoutant leurs soutenances le chemin qui s’ouvre à eux. Cet esprit de rencontres, de retrouvailles, le pot qui réunit tout le monde le samedi en fin de journée, sont une dimension importante de cet évènement annuel.
Puis est arrivée la préparation de cette dernière Université de Printemps et s’est imposé à moi un thème, « Psychothérapie et Spiritualité », thème qui me tient à cœur, accepté par les collègues, et thème enrichi par le titre d’un écrit de Paul Boyesen « Espérance, Croyance, Connaissance ». Ayant vécu et étudié plusieurs années en Inde, il eut été évident que se croisent cette culture et la nôtre. Il n’en a finalement pas été ainsi. D’autres horizons seront ouverts par les conférencier.e.s invité.e.s.
Face aux nombreuses raisons qui tendraient à séparer ces deux champs de l’expérience humaine, il et elles devraient aider les thérapeutes que nous sommes, à clarifier notre compréhension et notre position, pour accompagner aussi justement que possible les personnes qui viennent à nous.
L’Analyse Psycho-Organique, par son travail si profond et si fin, permet l’accès à notre être essentiel, ouvre à cette rencontre avec le Soi.
Je souhaite que cette UP soit belle et foisonnante, qu’elle parle à nos cœurs et à nos esprits.
Le choix de son thème est aussi un hommage à l’APO et à son fondateur !

Elisabeth Petit-Lizop – 21 Avril 2022

EFAPO – THEMES DES UNIVERSITES DE PRINTEMPS

2005 :
« Familles en thérapie » Robert NEUBURGER
« Singularité de la rencontre thérapeutique » Max PAGÈS
« La place du thérapeute dans la thérapie » François BALTA

2006 :
« La question de l’émotion en psychothérapie » Vinciane DESPRET
« L’inconscient aux mille visages » Pierre BUSER
« Comment travaille un psychanalyste en 2006 » J.D.NASIO

2007 :
« La supervision en psychanalyse et en psychothérapie » Alain DELOURME
« Les pathologies gynécologiques de la femme : le langage d’une transmission défectueuse de la féminité » Dr. Danièle FLAUMENBAUM
« La psychanalyse plus en corps ? L’appel du réel » Alain AMSELEK

2008 :
« Psychosomatique intégrative et processus de somatisations » Pr.Jean-Benjamin STORA
« Crises existentielles des âges de la vie et psychanalyse » Catherine BERGELET – AMSELEK
« Le corps en miettes : un nouveau dualisme ? » Michela MARZANO

2009 : LA CULTURE DU REVE DANS UNE SOCIETE VIVANTE
« Le rêve, une expression privilégiée de la réalité psychophysique de l’être » Marie-Claire DOLGHIN
« Les rêves dans la conduite des cures psychanalytiques et/ou psychothérapeutiques, de Freud aux neurosciences » Jean SANDRETTO
« Les rêves et la mémoire traumatique » Bernard LEMPERT

2010 : ENTRE PSYCHIQUE ET ORGANIQUE : L’APPORT DE LA NEUROBIOLOGIE
« Neurosciences et psychanalyse : une évolution parallèle ? » Irini GIANNOPULU
« Quand la neurobiologie permet de comprendre le travail du psychanalyste » Jean-Pol TASSIN
« Comment aujourd’hui la neurobiologie de l’attachement éclaire les troubles affectifs et leurs processus thérapeutiques » Yvane WIART

2011 : DIFFERENTS REGARDS SUR LA DEPRESSION
« De la blessure narcissique au symptôme dépressif : les dépressions existentielles » Dr Geneviève ZIEGEL
« Les états dépressifs : de la clinique à la thérapeutique, pour une approche globale » Dr Philippe BOUHOURS
« La dépression : entre aliénation et initiation » Michel CAZENAVE

2012 : DEPRESSIONS, DEPENDANCES ET ADOLESCENCE
« Entre dépression et conduites de dépendanceà l’adolescence » Pr Philippe MAZET
« Il pleut dans ma tête » Dr Théodore NASSÉ
« La fin de la plainte, il suffit d’un geste ? » François ROUSTANG

2013 : PULSIONS, LIMITES ET TRANSGRESSIONS
« Champs pervers, champs carcéral » Laurent CAILLARD
« Sexualité et violence à l’adolescence » Samuel LEMITRE
« De l’auto-sacrifice à la défragmentation : création d’un cadre de thérapie pour les enfants abusés sexuellement » Dr. Pierre SABOURIN

2014 : LES MAUX DU CORPS DANS L’ESPACE THERAPEUTIQUE
«  La psyché du corps – La dimension symbolique de la maladie » Catherine de LORGERIL
« L’anorexie : soins à médiation multi-sensorielle » Dr.Vincent DODIN
« De la toxicomanie à l’addiction » Dr. Pierre ZANGER

2015 : LE COUPLE EN PSYCHOTHERAPIE
«  La place du désir dans le couple ou pour une poétique de la relation » Alain HERIL
« Les symptômes sexuels dans la relation de couple » Joêlle MIGNOT
«  Le couple et son thérapeute » Robert NEUBURGER

2016 : LIENS ET APPARTENANCES A 2, A 3 ET PLUS… 
« La fabrique de la famille » Dr.Serge HEFEZ
« La rencontre avec les familles autour des objets flottants » Dr. Claude VACHER
«  Entre archaïsme et modernité : la construction transgénérationnelle du couple et de la sexualité » Bruno CLAVIER

2017 : MUTATIONS SOCIALES ET PATHOLOGIES D’AUJOURD’HUI
« Individualisme et individuation, le courage d’être soi » Cynthia FLEURY
« Les effets de la pornographie sur l’expérience érotique dans une civilisation numérique » Patrick BAUDRY
« Nouvelles pathologies : les souffrances de l’homme dégroupé » Dr.Lucien TENENBAUM

2018 : CLINIQUE DU TRAUMATISME ET PSYCHOTHERAPIE
« Apports de la théorie polyvagale des émotions à la psychothérapie des états dissociatifs et post traumatiques » Michel SCHITTECATTE
« Repérage et traitement des traumas dans la prise en charge familiale » Myriam CASSEN (conférence annulée du fait de grève des transports)
« L’intégration du cycle de la vie et la prise en charge des traumatismes précoces de l’adulte » Dr. Catherine CLEMENT

2019 : LES PARENTALITES AU XXIème SIECLE – LIEN ET NON-LIEN
«  La parentalité aujourd’hui : une aventure initiatique » Denis MARQUET
« Liens et réseaux sociaux : quelles modifications des interactions familiales et sociales à l’adolescence ? » Myriam CASSEN
« Parentalités et bisexualité psychique : enjeux psychiques, individuels et sociétaux » Dr. Bernard GOLSE

2020 : (UP numérique) – MUTATION DES LIENS A L’ERE DU NUMERIQUE
« Fonctionner ou exister – de la clinique psy à l’époque de l’homme augmenté et de la performance » Miguel BENASAYAG
« Naissance au bout du fil en périnatalité » Elisabeth DARCHIS
«Les réseaux sociaux, un nouveau terrain de jeu pour les « vampires » Dr. Gérard LOPEZ

2021 : MASCULIN, FEMININ, DES POLARITÉS EN MUTATION.